PASSION MÉDIÉVALE

5 750

MOYEN ÂGE

OU RENAISSANCE

Depuis l’enfance, Luciolle est passionnée d’histoire qu’elle découvre à travers les films de cape et d’épée. Elle rejoint tout naturellement l’Isle de Mochafède, une association qui rassemble autour de thèmes de l’époque Renaissance ceux qui souhaitent vivre les fêtes du Roi de l’Oiseau. De simple membre de l’association, Luciolle devient au fil des années, lieutenant puis capitaine de troupe. Elle élargit ainsi ses connaissances de la vie aux différentes époques (Moyen-Âge à Renaissance). Cuisine, couture, artisanat n’ont presque plus de secrets pour elle.

L’Épée de Savoie, association dont le but est l’étude des Arts Martiaux Historiques Européens (dont l’escrime), recrute un jeune passionné d’Heroic fantasy et de belles lames ! Lucifer rencontre ainsi Luciolle lors d’une de ces manifestations auxquelles participent ces associations et troupes. Elle a trouvé son porteur de lumière et ensemble, forts de leurs expériences respectives, ils créent avec quelques amis la Confrérie des Daiols. Luciolle en sera la capitaine.

C’est de là que naissent les prémices des petits mondes de Luciolle et Lucifer. De la passion du fil, du métier d’haubergier, voici un pas franchi vers la création d’objets, de bijoux, de mailles (métal ou fil).

MACHINES

DE SIÈGE

Engin de jet transparent 2

Lors d’une fête médiévale à Andilly, Renaud Beffeyte, fondateur d’Armedieval, expert en ingénierie ancienne et médiévale, requiert l’aide de Lucifer pour manipuler une de ses machines de siège. De cette rencontre naissent une belle amitié et de nouvelles passions : La reconstitution et le travail du bois. Lucifer peut alors proposer des machines de siège miniatures reconstituées grâce aux plans confiés par Renaud Beffeyte. Vous pouvez ainsi commander votre maquette, entièrement faite main. Dans un autre registre, Lucifer fabrique aussi des objets en bois ou métal, maisons miniatures, boites à musique…

À L'ATTENTION

DES COLLECTIVITÉS ET CHÂTEAUX

Luciolle et Lucifer, liés de passions communes ont aussi créé des ateliers de travail du fil, laine , lin, soie et autres fibres et proposent de partager leur expérience du tissage et du cycle de la laine à travers des démonstrations et animations lors de rassemblements médiévaux. Les organisateurs d’événements historiques et reconstitutions peuvent faire appel à leur savoir-faire. Luciolle et Lucifer pourront ainsi intervenir en extérieur ou dans les salles des châteaux. 

Lors d’une participation à une fête médiévale, Luciolle et Lucifer installent leurs outils, carde, rouet, métier à tisser et font tout au long de la manifestation une présentation du cycle de la laine, de la toison au produit fini. Une démonstration en situation complète la présentation et Luciolle répond aux questions des visiteurs. D’autres fibres que la laine sont présentées . Ainsi, le chanvre, le lin, la soie, l’ortie même sont remises au goût du jour grâce aux explications de Luciolle.  La place de l’artisan fileur-tisseur  est établie dans l’histoire. Sa présence était concrète aux périodes du Moyen-Âge à la Renaissance.